Un écart de conduiteAujourd’hui j’invite Mr Alain LEHAUTIER, rédacteur à Marianne, pour nous parler de cet inédit de Robin COOK.

« Nous l’avons tant aimé ce Robin là, pas l’homonyme américain, auteur d’insipides thrillers médicaux, mais le Cook britton, l’écrivain terriblement acide de Comment vivent les morts, J’étais Dora Suarez, Les mois d’Avril sont meurtriers, né à Londres et mort en 1994, comme l’indique laconiquement les fiches biographiques. Dix-huit ans déjà, mais c’est en mai dernier que Rivages a publié ce texte inédit en France.

Tout comme l’auteur, Georges Breakwater a subi et mal digéré son passage à Eton, l’école de l’élite british. A la faveur d’une thérapie que lui impose le juge pour un écart de conduite, Breakwater déballe son « misérable petit tas de secrets ». Et peut être aussi celui de l’auteur.

Lequel n’a pas empêché Cook de vivre sa vie, et de la moins banale des façons, tout en laissant quelques joyaux du polar.

Publicités