mort aux consQui n’a jamais rêvé de tuer son voisin le dimanche matin quand il vous réveille avec sa perceuse ? Ou d’envoyer dans le décor, l’automobiliste qui vous serre de trop près ? Le dragueur lourd, mais lourd…?

Le héros de cette histoire, lui, a décidé un jour de passer à l’action. Il commence par le chat de la voisine, s’apercevant ainsi que dans ce quartier où tout le monde s’ignore, la disparition d’un chat provoque un émoi sans précédent. C’est décidé, les cons sont partout.

Après une courte période d’amateurisme, il se lance dans une stratégie évolutive, il vise plusieurs milieux, la concierge médisante, les enfants pourris-gâtés, le préposé aux impôts, le DRH, son psychanalyste, sa femme (! ?). Vous l’aurez compris c’est jubilatoire. Tout ce que vous avez « rêvé » de faire, il le fait, à votre place, comme un manifeste politique. C’est drôle, cruel, pas du tout politiquement correct.

Mais attention, à force de traquer le con, il faut se méfier de ne pas sombrer parmi eux, surtout quand on devient le meilleur ami du flic qui enquête sur cette série de meurtres.

Jubilatoire vous dis-je…

Publicités