marque« Tu sais qu’un jour toi aussi tu le feras, vous tous vous devrez le faire, cela fait partie du pacte que nous avons scellé avec notre sang. »

Comme je le fais parfois dans mes chroniques je vais t’envoyer « une lettre » en guise de chronique. Je t’ai rencontré dans les pages du magazine « ELEGY », qualifié d’auteur et musicien « Gothique », j’ai alors tendu l’œil vers ton écriture (trop de musique gothique pour que je tende l’oreille). Je me suis penché sur tes écrits par curiosité (avec beaucoup d’appréhension) car le genre me semblait être dominé et très largement par Mr Serge Brussollo dont je suis un lecteur assidu. J’ai trouvé dans tes récits des choses qui ont captées mon attention, genre il faut continuer à voir ce que ça va donner. Et Miracle je suis comblé.

Tu as créé un personnage magnifique : Eva Svarta, elle est souffrante et attachante, on a envie de la retrouver de romans en romans. Et là je parle du « premier sang ». Difficile de ne pas dévoiler quoi que ce soit du récit. Mais Eva va trouver une réponse à sa recherche claustrophobe, dans son placard au sein du commissariat, une réponse diabolique. Une réponse qui relance une suite.

Une intrigue délicieusement sadique pour le lecteur. Un roman qu’on ne lâche pas. En résumé je trouve que plus ça va plus je suis accro à tes écrits et c’est un bonheur. Merci.

Retrouvez la chronique de Sire Cédric : De fièvre et de sang.

Et son interview par Dora-Suarez !

Publicités