ob_a63c24_bernard-minier-une-putain-dhistoireVoila le roman que tout le monde attendait. Je vous fais grâce du résumé de 4eme de couv’.

Trop d’enthousiasme pour recopier ce qui est déjà dit. Le roman absolu, d’une précision dans le récit, c’est extraordinaire, il n’y a pas de fautes, c’est un bijou.

Je sais que l’auteur a fait des repérages sur sites, bien lui en a pris car j’étais plongé dans ces îles avec tout ce qu’elles ont d’inquiétantes. Ce n’est pas le sujet. Bernard Minier a encore crée  un monstre. Et dieu sait qu’il est beau ce monstre, un personnage envoûtant et diablement tragique qu’on aime parce que on n’a pas le choix. Sûrement un des plus beaux psychopathes depuis bien longtemps dans la littérature de genre.

C’est trop bien ! Désolé de ne pas avoir plus d’arguments. Bernard Minier est un ciseleur de l’écrit, le meilleur à mon goût, l’avenir du thriller français, exit les autres, dans son domaine il est le must parce que rien ne lui échappe dans son récit, il est toujours au plus près de ses personnages et de son décor, c’est un homme appliqué qui rend merveilleusement bien à ses lecteurs. Cet ouvrage est un des meilleurs ouvrages que j’ai lu.

Retrouvez les autres chroniques des romans de Bernard MINIER :
N’éteins pas la lumière
Le cercle
Glacé

Publicités