setbon-bmpSi vous n’êtes pas toujours femme en amour, vous le redevenez en vengeance. Honoré de BALZAC

La vengeance est boiteuse, elle vient à pas lents, mais elle vient. Victor HUGO

L’ex-flic Bruno Fabrizio devenu SDF, est recueilli par France, une femme étrange dont il tombe éperdument amoureux. Découvrant peu à peu son passé traumatisant, Bruno à peine remis sur pied va entreprendre de venger la jeune femme et de retrouver ceux qui l’ont agressée des années plus tôt. Mais France dit-elle toute la vérité ? Est-il vrai que l’amour, surtout l’amour fou rend aveugle ?

Après Cécile et le monsieur d’à côté, T’es pas Dieu petit bonhomme, nous rencontrons l’ultime visage de la trilogie de Philippe SETBON : Les trois visages de la vengeance. Sans doute le plus noir, le plus cruel.

Une orchestration de folie née d’une rencontre inopinée. Un homme sombrant dans le gouffre du dégoût de lui-même, s’acharnant à expier une faute. Une femme suicidaire, une femme blessée mais aussi une femme enragée, obsédée par la vengeance. Il sera son bras armé, elle sera sa perte. Et de perte il y en aura, des dommages collatéraux aux cibles indiquées, bon nombre de personnages de ce roman vont perdre leur âme quand ce n’est pas leur vie.

L’écriture est dense, le récit implacable. Pas d’espace pour sourire ou encore s’apaiser. Si l’on avance à pas lents dans les premiers chapitres, laissant l’histoire s’installer avec sa dose de mystère ambiant, ensuite tout s’accélère, plus personne ne maîtrise plus rien, l’histoire avance comme un bolide sans pilote laissant les cadavres au bord de la route. Quand je dis “sans pilote” ce n’est pas vraiment juste, simplement le pilote n’est pas dans l’habitacle…

Philippe SETBON a reçu le Prix Spécial Dora-Suarez-leblog en 2016 pour cette trilogie. Retrouvez son interview pour Dora-Suarez, ainsi que sa participation au volume 1 de la collection « Dora-Suarez présente » : Un petit noir.

Publicités