– Moi, j’aurais voulu m’appeler Romain.
– Passionnant.
– Romain Gary est mon auteur préféré.
– Moi, c’est Emile Ajar.
Je connais pas.
James HOLIN

Michèle Scanzoni, avocate parisienne débordée, accepte à contrecœur de se rendre au Touquet pour aider Gilbert : l’homme, vétérinaire de profession, vient d’être licencié par Plankaert, un magnat de la viande, magouilleur de première. Le malheureux Gilbert s’est installé avec son camping-car au cœur du parc de la baie de Canche. Mais lorsque Michèle se rend à leur second rendez-vous, Gilbert a disparu.
Fuite ou kidnapping ? Aidée d’un serial dragueur un brin farfelu, l’avocate troque ses talons aiguilles pour des baskets et mène l’enquête.

 

Du James Holin, ça s’analyse pas, ça ne se commente même pas, ça se déguste et ça fait rêver à quand le cinéma n’avait pas peur de créer des œuvres un peu iconoclastes ancrées sur la société.

Je ferai court.

Si Lautner et Chabrol avaient copulé, l’illégitime enfant serait sans doute James Holin. C’est inscrit dans son encre et je ne sais quelle noirceur cache cette dilettante, ce regard singulier et ironique sur les sujets les plus graves de notre société mais aussi les sujets qui ne font la Une des journaux que trop peu de temps. Alors James Holin les remet en lumière sans jamais braquer les projecteurs de face, toujours préservant une zone d’ombre.

Un régal, un délice.

 

James Holin a également écrit :
Un zéro avant la virgule
Sacré temps de chien, Prix du Premier roman Dora-Suarez 2016.
Boule craponnaise pour le volume 2 de la collection Dora-Suarez : À table !
Dom Carlos pour le volume 5 de la collection Dora-Suarez : Jusqu’à la lie.

Ludovic FRANCIOLI

Publicités