chronique Dora Suarez Le voyage de Madison - Chris LOSEUS

Les souvenirs sont des adieux prolongés sur le quai de la vie. Touria Uakkas

Détroit, une soirée de février 2016.
L’amant de Madison Espino est sauvagement assassiné devant elle.
Trois ans plus tard, hantée par ce tragique souvenir, elle se rend auprès de sa mère mourante à San Diego.
Commence alors un étrange road trip jalonné de meurtres à travers plusieurs états. Tous avec une même signature, une large ouverture sous la gorge…
Et si l’assassin disparu trois ans plus tôt était à sa poursuite ?
Un huis clos à bord d’une vieille Chevrolet Camaro.
Des portes à pousser et des tiroirs à ouvrir…
Celles des chambres à coucher.
Des apparences tombent, la vérité se révèle.

 

C’est extrêmement compliqué d’écrire une chronique de cet ouvrage, pour la simple et excellente raison que l’auteur nous dit tout ce que j’aurais envie de dire dans sa postface.

Il nait de ce voyage improbable une infinie tristesse et en même temps une rage difficilement contrôlable. J’aurais pu dix fois jeter ce livre contre un mur comme si je pouvais me substituer à Madison, éclater à travers les pages la tête de cet homme indigne qui pour satisfaire son appétit à tué le psychisme de cette jeune femme amoureuse.

Insupportable, abject, infâme, ignoble… tous ces mots se bousculaient dans mon esprit. Jamais adressés à Madison pour qui j’ai éprouvé une immense compassion et oui ! Madison est pardonnée désormais par moi.

C’est un roman qui véhicule des émotions intenses, un voyage en compagnie de Madison que je ne suis pas prêt d’oublier, d’ailleurs j’en ai encore des larmes dans les yeux.

 

Ludovic Francioli

Publicités