chronique dora suarez - a la frontière - cendrine bertani

Les hommes sont les mêmes partout : les frontières ne figurent que dans nos âmes. Mais ne dis à personne que la seule vraie patrie de l’homme, c’est l’homme ! On te prendrait pour un poète. Ce qui est pire que tout.

Lire la suite